les vieux métiers représentés à Saint Pierre Quilbignon


Articles de cette rubrique

  • Couturière

    Dans les années 1930, Mademoiselle Jeannie était une couturière renommée dans la route des quatre pompes. Son atelier prenait l’ensemble du rez de chaussée de la maison, sauf couloir ( la partie habitation se situant à l’étage et étant composée de deux pièces ). Il était éclairé par deux fenêtres donnant (...)

  • Forgeron

    C’est l’homme chargé des chevaux mais surtout celui qui réalise et leur pose les fers. Avant l’apparition des vétérinaires, il exerçait parfois quelques soins médicaux.
    Son équipement de forgeron l’amène souvent à réaliser des travaux de ferronnerie et d’outillage pour tous les artisans et notamment en (...)

  • Toucheur

    C’est celui qui conduisait les bêtes à l’abattoir.

  • Réparateur de porcelaine

    Dans les années 1930, si on avait de la vaisselle cassée, on attendait le passage du raccommodeur de faïence. Il savait recoller les morceaux.

  • Carrier

    Il y avait de nombreuses carrières dans le secteur de Saint Pierre : route des quatre pompes, rue de maison blanche...
    La raison ? Il y avait des forts à construire : vers 1780 toute une ceinture de forts fut créée. On les voit encore de nos jours : le fort du Portzic, Montbarrey, du Questel, de (...)