Accueil > La vie des gens autrefois > entreprises > Chantier naval et bateaux corsaires à Kervallon.

Chantier naval et bateaux corsaires à Kervallon.

jeudi 12 décembre 2013

En fond de Penfeld, au lieu appelé Kervallon, pas loin de la porte de l’arrière garde de l’Arsenal, entre 1788 et 1814, on ne construisait pas de navires mais on les armait pour la course. .L’armateur et négociant M. Riou de Kerhallet y avait fait construire un port avec des cales et chantier de construction, ainsi que d’importants magasins.Il acheta le domaine en 1788 et il y arma des navires corsaires jusque dans les années 1814 période pendant laquelle les bateaux civils pouvaient circuler sur la Penfeld. Ce n’était pas encore une zone purement militaire ! En 1814, la signature d’un traité de paix en Europe marqua la fin des bateaux corsaires. L’armateur aurait peut être pu continuer dans le commerce tout simplement, mais la marine souhaita récupérer la Penfeld pour elle seule. Aussi elle interdit tout simplement aux bateaux de Riou Kerhallet de passer. Ce fut donc la fin pour notre armateur. Kervallon resta sa propriété jusqu’en 1835, date à laquelle il la vendit à la marine. De nos jours , certaines traces de la propriété principale subsistent.

JPEG - 139.2 ko
kervallon magasins- tannerie- porte arrière garde
JPEG - 201 ko
tannerie, magasins, maison de Riou Kerhallet 1806

Portfolio

porte de l'arrière garde, remparts, magasins de Riou Kerhallet en (...) bastide de M. Riou de Kerhallet kervallon magasins vue des ex magasins

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Mémoire de Saint Pierre . Brest (Mémoire st Pierre)